CHANSON "LA-BAS" au BAC 2013

 

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/LeMaitre_2681585.gif

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/InspirationJJG.gif

 

 

 https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/LeFigaro.jpg

 

Jean-Jacques Goldman au bac de français !

 

L’épreuve de français du bac professionnel a repris la chanson "Là-bas" pour proposer aux candidats un sujet sur les racines et l’immigration.

 

Les candidats ont dû se frotter les yeux plusieurs fois en relisant leur sujet. «Là-bas, tout est neuf et tout est sauvage, libre continent sans grillage, ici nos rêves sont étroits, c’est pour ça que j’irai là-bas».

 

Ils sont bien réveillés: la chanson Là-bas de Jean-Jacques Goldman s’est incrustée à l’épreuve de français du baccalauréat professionnel cette semaine.

 

Parmi les questions de l’épreuve sur les deux textes, les candidats devaient plancher sur:
- En trois à six lignes, présentez les documents du corpus en dégageant à la fois leurs différences et la thématique qui les unit. (...)
- Expliquez pourquoi dans la dernière strophe, les deux voix qui ont dialogué tout au long de la chanson cessent de se répondre.

 

Dans cette chanson, Jean-Jacques Goldman se déchire en paroles avec la chanteuse Sirima qui le veut «mari et père» et le supplie de rester sur le lieu dans leur village natal, «au creux de moi».
Lui ne souhaite que partir, plein d’espoir et d’ambition car «ici tout est joué d’avance et l’on n’y peut rien changer».
Chacun finit par faire la sourde oreille à la fin de la chanson, chantée tel un dialogue.
Tant pis pour Sirima, JJ partira quand même.

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Prof1-2013_2681586.png

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/LaDepeche.png

Jean-Jacques Goldman en sujet du Bac-2013 de Français

Publié le 20/06/2013 à 14:15, Mis à jour le 20/06/2013 à 14:17

 

Pour l'épreuve du baccalauréat professionnel de Français, les candidats ont eu droit à un sujet sur la chanson « Là-bas » de Jean-Jacques Goldman, pour parler des racines et de l'immigration.
"Là-bas, tout est neuf et tout est sauvage, libre continent sans grillage, ici nos rêves sont étroits, c’est pour ça que j’irai là-bas" était l'objet d'une des questions du bac.
Une surprise de taille pour les candidats de cette année !

 

Dans cette chanson, interprétée en duo avec la chanteuse Sirima traite du besoin de changement et de renouveau.

 

Les questions

Parmi les questions de l’épreuve sur les deux textes, les candidats devaient plancher sur:
- En trois à six lignes, présentez les documents du corpus en dégageant à la fois leurs différences et la thématique qui les unit. (...)
Expliquez pourquoi dans la dernière strophe, les deux voix qui ont dialogué tout au long de la chanson cessent de se répondre.

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Prof2-2013_2681587.png

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/ActuaLitte.png

Là-bas de Jean-Jacques Goldman au bac pro de français

Le vendredi 21 juin 2013 à 11:06:29

 

Lundi 18 juin 2013, durant l'épreuve de français, les élèves des filières professionnelles ont eu une étude de textes basée sur deux documents.

 

Mais surprise !

 

L'un des deux était la chanson Là-bas de Jean-Jacques Goldman.
L'autre, un passage du
Soleil des Scorta (éditions Actes Sud) de Laurent Gaudé, lauréat du prix Goncourt en 2004 pour cet ouvrage.
"Peut-on construire son iden­tité en res­tant dans sa famille, dans son pays ou est-il nécessaire de partir ?"

 «Là-bas, Faut du coeur et faut du courage, Mais tout est possible à mon âge».
Erreur de distribution ?
Pour les élèves de bac pro ce n'était pas un rêve, ni une épreuve de l'option musique :
on leur demandait bien de plancher sur la chanson de Jean-Jacques Goldman, 'Là-bas'.

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Prof3-2013.png

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/LaVoixDuNord.gif

La chanson «Là-bas» de Jean-Jacques Goldman sujet du bac pro de français

Publié le 19/06/2013 Par M.P.

 

Les élèves des filières professionnelles qui planchaient sur l’épreuve de français du baccalauréat ont eu la surprise de découvrir dans les œuvres proposées à l’étude le texte d’une chanson de Jean-Jacques Goldman, «Là-bas».

 

 « N’y va pas ; Y a des tempêtes et des naufrages ; Le feu, les diables et les mirages. » Souvenez-vous de la chanson « Là-bas » de Jean-Jacques Goldman, interprétée en duo
avec Sirima.

 

Sorti en 1987, ce tube a cartonné durant 21 semaines au Top 50 et s’est vendu à 593 000 exemplaires. Pas rien.

 

Et les qualités d’écriture de l’auteur sont désormais reconnues par l’Éducation nationale, qui a présenté cette année le texte comme sujet pour l’épreuve de français du baccalauréat pour les filières pro.
Si les candidats n’ont pas fredonné la chanson à l’époque de sa sortie, elle ne doit pas leur être totalement inconnue puisqu’elle figure sur l’album Génération Goldman, avec une reprise signée Marie-Mai et Baptiste Giabiconi.

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Prof4-2013.png

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Facebook.jpg

Réaction perso mise en commentaire sur les journaux cités et sur Facebook

Goldmanfb Jeed-Gold (pseudo Facebook)

Superbe chanson "Là-bas" qui a servi de sujet au B.A.C. 2013.
Jean-Jacques ne peut qu'en être fier et Sirima sourit aux anges.
Si vous fermez les yeux, vous entendez leurs voix entre terre et ciel...

 https://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Feu-Artifice.gif

 

 




15/02/2014

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres