CREA-CATH - MICHAEL et MOI

 

 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Montage-Cath.png

 

 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gifhttp://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gifhttp://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gifhttp://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gifhttp://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gifhttp://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif 

 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Pour-Cath.gif

 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gifhttp://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gifhttp://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gifhttp://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gifhttp://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Flo-Plume.gif

 

 

Propos écrit par Catherine Lienel Lua Theeten 'www.facebook.com/catherine.lienel'

 

Jean-Jacques Goldman, un héros très discret.

La Cannebièrre n'en revient pas. Des températures en dessous de zéro, un vent glacial sur le Vieux-Port : une météo à ne pas mettre un Marseillais dehors.
Encore moins un chanteur ultra-discret comme Jean-Jacques Goldman.
Sa maison, une villa non loin de la mer dans un quartier chic, le laisse à l'abri des regards.
Lui, sa femme - Nathalie, 33 ans, une ancienne fan devenue son épouse en 2001, professeur de maths -, et ses trois enfants Maya, Kimi et Rose.

Aux alentours, ce n'est pas le chanteur que l'on croise mais l'homme, le voisin.
" Il vient régulièrement faire ses courses chez nous, confirme Marie-Laure, caissière de la supérette en bordure de plage. On le voit notamment le vendredi à vélo avec ses filles, dont il parle beaucoup. "
La star est même devenue un papa poule accompagnant régulièrement ses enfants à l'école, située à quelques pas de chez lui.
" Ah non, ce matin, il n'est pas là, c'est sa femme qui a conduit les enfants ", précise un parent d'élève devant l'établissement. " Il s'implique vraiment dans la vie de l'école, ajoute une maman. Il participe à l'organisation des animations de la kermesse. L'an passé, il avait tenu le stand de jeu de quilles. "

Goldman se montre, mais jamais comme chanteur. Plutôt même comme… joggeur.
" Il court souvent sur la corniche le matin ", raconte Jean-Jacques Siffredi, patron de la brasserie Chez David, en bord de mer.
" Quand il vient chez nous, c'est quelqu'un qui réserve à un autre nom. Et on le voit débarquer par surprise.
Dans ces cas-là, on le met dans un coin et si des clients veulent l'aborder, on leur demande de se calmer.
"


Le chanteur veille à se fondre dans la masse, comme lorsqu'il participe à la célèbre course Marseille-Cassis, dont il a bouclé les 20 km en moins de deux heures en octobre 2008.
" C'est une très bonne performance, il a terminé 190e dans sa catégorie des vétérans de plus de 59 ans, explique Mélanie Uzan, responsable de communication.
" C'est sa troisième participation. Pour sa première en 2006, on s'est aperçu de sa présence après-coup. Mais aujourd'hui, rien n'a changé, il paie son inscription comme tout le monde, et ne demande aucun traitement de faveur, ni garde du corps. "


Discret mais abordable : c'est aussi le souvenir qu'il a laissé à Plan-de-Cuques, commune de 10.000 habitants, où il vivait encore jusqu'en 2010 avec femme et enfants avant de déménager à Marseille.
Il y a environ deux ans, le chanteur et sa petite famille habitaient dans un T 4 au dernier étage d'un petit immeuble posé près d'un rond-point.
Difficile de croire que l'une des figures emblématiques de la chanson française avait atterri là, loin du confort de certains de ses confrères, roulant dans la vieille Audi de sa femme.
" C'est une fille du pays, elle était prof de maths au collège ici ", raconte Norbert, patron du Palmarès, magasin spécialisé dans le tennis, où Goldman venait faire corder ses raquettes.
" Il joue moins maintenant, car il a un problème à l'épaule qui l'empêche de servir. "

Au fil des témoignages se dessine le portrait d'une star en quête d'une vie normale, depuis sa quasi-retraite il y a dix ans.
" Les gens étaient habitués à sa présence ici ", explique Karen, du magasin Grandir Autrement, juste en face de son ancien logement.
" Il m'avait même offert l'un de ses DVD pour mon anniversaire. Je le voyais tous les jours. "

Mais le chanteur se faisait parfois tout petit.
" Il se mettait dans un coin, attendait qu'il y ait moins de monde à la caisse pour payer ", se souvient Renaud, patron du Tabac du Mail.

" Quand on le lui demandait, il signait des autographes, mais ça le gonflait. "

La musique en serait presque taboue pour tous ceux qui le croisent aujourd'hui.
A peine certains se sont-ils risqués à quelques propositions.
" Je l'avais sollicité pour venir chanter lors d'un repas pour le Comité d'action sociale israélite de Marseille (Casim) ", se souvient Martine Sebaoun, dermatologue, à côté de son ancien domicile. Et il avait accepté.


Le musicien aide aussi les élèves d'une école primaire à composer une chanson pour leur chorale.
Mais rien de plus.
Mais il a brandi la pancarte Plan-de-Cuques, il y a deux ans pendant le concert des Restos du cœur.

 

 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Post-it-Pink.png

 

 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Stop-Eclair_4779091.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Stop-Texte.gif

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Stop-Texte.gif http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Stop-Eclair_4779091.gif


 

 

  

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Logo-MyF1News.png

 

Jean-Jacques Goldman, pourquoi il plaît toujours autant ?

Edité par Allan BLANVILLAIN
le 14 avril 2015 à 18h08

 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Photo-MyF1News.png

 

Jean-Jacques Goldman fête ce mois-ci les trente ans de Je te donne, l'un de ses plus grands tubes. Un succès mérité pour un artiste immortel aux yeux de ses fans voire de la France entière.

Début 2015, Jean-Jacques Goldman obtenait le titre de personnalité préférée des Français pour la quatrième fois consécutive. Un amour inconditionnel semble unir le chanteur et son public, à l'image de son Je te donne, un tube qui fête ses trente ans en avril sans pour autant prendre une seule ride.


Un chanteur engagé

Au-delà de ses mélodies reconnaissables entre toutes, Jean-Jacques Goldman séduit en restant proche des préoccupations contemporaines. Hymne en faveur de la tolérance et du métissage, Je te donne sonne en 1985 comme un message directement adressé contre le Front National. Des années plus tard, son texte demeure intemporel. L'homme s'intéresse autant au présent qu'au passé et n'hésite pas à poser les bonnes questions, quitte à choquer quelques personnes au passage avec notamment Né en 17 à Leidenstadt sur la montée du nazisme.

Un chanteur discret

Bien connu pour sa discrétion, Jean-Jacques Goldman fuit systématiquement les strass et paillettes pour goûter à un repos mérité loin des caméras. Vouant un véritable culte du secret et préférant rester dans l'ombre, l'artiste ne s'est pas attiré que des compliments, mais son public l'aime aussi pour ce côté rebelle, comme si cela le rendait plus accessible, plus "Monsieur-tout-le-monde", plus proche de ceux qui l'adulent.

Un chanteur immortel

Jean-Jacques Goldman serait-il davantage une idée qu'un homme de chair et de sang ? Qu'il s'agisse des Enfoirés, de Génération Goldman ou des textes écrits pour d'autres, l'artiste se propage au-delà du chanteur lui-même. Et qui ne fredonne pas encore certains de ses plus grands tubes ? Assuré de voir son héritage lui survivre, il lui reste encore de belles années devant lui pour continuer à tant nous donner.

 

 


 

 

 Autres superbes créations de Cath
autour de Jean-Jacques, Michael, Carole, Sirima, ...

 

***  Série-1  ***

 

 

***  Série-2  ***



 

***  Série-3  ***

 

 

 




14/04/2015

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres