LETTRE à JJ.GOLDMAN

 

 


 

http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/JJG-Guitare.jpg         

Seriez-vous le messager qui transmettra ?...




 Lettre à Jean-Jacques Goldman

 

Bonjour Jean-Jacques,

Qui suis-je ?...
Je m'appelle Françoise et j'habite près de Lille (59-Nord).

J'ai vu, revu, et reverrais inlassablement votre DVD de la tournée 2002 "Ensemble".
Ce concert est FABULEUX !!!
A vous 6 sur scène, c'est 5 grands piliers soutenant un Géant.

Malheureusement, je n'ai jamais pu assister à un de vos concerts, et pour cause...
Dame Nature m'a transmis une maladie qui m'a laissée avec un handicap qui fait de
moi une personne dépendante de tout et de tout le monde.

Depuis plus de 50 ans, je vis allongée 24h/24 7j/7, c'est ma tête qui me guide.
Avec de nouvelles techniques, je peux me déplacer grâce à du matériel électrique.

Les organisateurs de concerts ne m'autorisent pas à rentrer dans leurs salles.
Pour ces personnes, ma présence est une entrave à la sécurité envers les autres.
Autrement dit je m'enferme et tout le monde est content.
Non ! C'est injuste... et j'en ai marre d'être toujours repoussée de cette façon.

C'est pour cette raison que je me permets de m'adresser à vous Jean-Jacques, vous
qui pouvez peut-être me donner la chance de vous rencontrer. Mon rêve !!!

Votre musique est mon oxygène. Musicalement vous êtes Suprême !!!

Il est évident que je ne connais pas vraiment quelqu'un que je n'ai jamais rencontré.
Mais j'ai quand même une opinion positive sur votre personnalité.
Sans vouloir vous offenser, sachez que votre vie privée ne m'intéresse pas, c'est
un jardin qui vous appartient et que je respecte entièrement.


Seul l'Artiste que vous êtes me fascine !
L'Artiste, le Musicien, l'Auteur, c'est vraiment du très Haut de gamme chez vous.

De toutes mes forces, je souhaite vous rencontrer.
J'aimerais tellement vous voir chanter et jouer de la guitare électrique... pour de vrai.

Je ne demande pas que vous veniez pour moi, je ne suis pas égoïste à ce point.
Mais si vous chantiez et jouiez, face un petit public chanceux de vous rencontrer,
ce serait merveilleux et sympa !


Vous avez un coeur gros comme ça, capable d'organiser ce genre de petit concert
dans ma région, on passerait un petit moment musical ensemble et formidable.

Quel bonheur vous feriez là pour tous !!!

Dame Nature m'a dotée de privations, elle saura peut-être m'accorder ce privilège ?
Je garde cet espoir... oui j'espère tellement !!!
C'est la première des raisons qui m'accroche encore à la vie.

S'il vous plait, Jean-Jacques accepteriez-vous de réaliser mon rêve ?
<< Je n'aurais pas vécu pour rien... >>

Je sais bien que c'est comme si je vous demandais la lune.
Pour moi, celle-ci brille moins fort et elle n'a pas de coeur...

Si ma demande retient votre attention, j'ose espérer que vous me répondrez.
Je respecterais alors votre décision.
Si ce bonheur devait se réaliser, je souhaite rester dans l'anonymat (hors des médias).
Les lumières des projecteurs ne peuvent éclairer que vous !

En supposant que vous ayiz lu cette lettre, je vous prie de m'excuser d'avoir sollicité un
peu de votre temps si précieux.

D'avance je vous remercie infiniment pour votre attention.
Françoise

 

 

La photo ci-dessous ne fait que justifier qu'il

est possible de me déplacer dans ma région...

 
http://static.blog4ever.com/2012/09/713297/Photo-Perso2.jpg

 Les photos ci-dessus
ne doivent en aucun cas être diffusées sans l'accord de l'auteur de ce blog.
Merci de votre compréhension.



 

Je ne me considère pas comme une personne pitoyable ni à mettre sur un piédestal.
C'est ma vie que je raconte, ci-dessous, pour que vous me connaissiez un peu.

Disons que les 14 premières années de ma vie ne sont pas drôles,
alors on passe dessus ?
A la sortie des centres de rééducation donc, j'ai suivi des études par
correspondance durant huit ans, avec à la clé le diplôme CAP d'aide-comptable
et le niveau BP comptable.

J'ai cherché ensuite à travailler à domicile...
Etant inscrite à l'ANPE depuis 3 ans, un comptable m'a enfin embauchée.
Après cinq ans de service, il m'a licenciée pour cause économique.

Je souhaitais retrouver absolument un emploi à domicile.
Inscrite au chômage, j'ai passé et répondu à un tas d'annonces partout.
Puis un jour une association, dont le but est de reclasser les handicapés dans le
monde du travail, s'est intéressée à ma situation.
Pendant mon chômage, l'association m'a permis d'apprendre la programmation sur
du matériel informatique, toujours à domicile.

Au bout de trois ans de formation,
le patron d'une boîte, qui gère le système informatique des Assedic et ANPE,
m'a embauchée comme analyste programmeur à domicile.
Durant onze ans, j'ai assumé ce travail avec beaucoup de passion.

Malheureusement en 1998, des problèmes de santé me sont retombés dessus et
je n'ai pas su remonter la pente. Résultat , j'ai dû quitter mon job.
J'adorais mon métier et devoir l'abandonner fut pour moi une période difficile.

En toute modestie, j'ai obtenu le diplôme et la médaille pour vingt ans de travail.
Ce n'est que du papier et du métal, mais pour moi c'est surtout symbolique
parce que ce parcours n'était pas imaginable au démarrage de ma vie,
ni gagné d'avance ensuite.

J'adore :
la musique, la vôtre de préférence ;-) ...le beau son d'une guitare, d'un synthé.
Mes passions, autres que la musique sont : 
les travaux manuels, l'informatique, le vélo même si je n'en fais pas,
la ''bellissime'' Ferrari même si je ne conduis pas,
tous les animaux (surtout les chiens et les chevaux), etc...

J'admire :
les hommes/femmes d'immense volonté au service des autres.

Je déteste :
l'hypocrisie, l'intolérance, l'injustice, l'indifférence, etc...

Je me révolte :
Devant la misère du monde,
Devant les souffrances morales ou physiques que la médecine ne sait pas soulager,
Devant les horribles massacres des animaux, des hommes et des enfants,
Devant les expériences en laboratoires sur des animaux vivants,
Devant la bêtise humaine,
Devant le fait que l'on prenne la Nature et la Mer pour des poubelles,
Devant l'argent gaspillé dans l'espace alors que le monde sur terre en a besoin,
Devant les humains qui ne voient pas leurs petits bonheurs quotidiens, 

Ah j'oubliais... j'ignore mes défauts pourtant si nombreux ! ;-)

Ma famille est remarquable car mes proches ont sacrifié leur vie pour que je puisse
vivre et rester chez eux, dans les meilleures conditions possibles.

Voilà, je pense avoir résumé mon histoire faite de perles de joie malgré tout.
Woua ! C'est difficile de parler de soi...
Françoise

 

 

S'il vous plait Jean-Jacques...


 

 


 Ensemble tout est plus joli..

 

 

 




23/07/2013

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres